Imprimer cette idée

21 août 2012 dans S'organiser

Qu'évoque le terme "routine" pour vous ?

  1. Ah, la routine, le train-train quotidien, le métro-boulot-dodo !
  2. Un ensemble d'habitudes acquises au fil du temps.
  3. Un morceau de programme informatique.

Réponse : tout cela à la fois. Bon, laissons de côté le terme informatique, et penchons-nous sur les réponses 1 et 2.

La première réponse, celle du train-train quotidien, est à connotation négative : elle représente des choses obligatoires, subies, et qui ne nous font pas vraiment envie (sauf le dodo ?). Ce sont également des choses qui nous prennent notre temps, ce temps dont on manque tout le temps !

La troisième réponse est moins courante, et pourtant, en fait, une routine, c'est un ensemble d'habitudes que l'on a prises petit à petit, volontairement ou non. Et des habitudes, ce sont des choses qu'on fait sans presque plus y penser, semi-automatiquement, ce qui finalement, est assez pratique !

le robot Nao créé par Aldebaran RoboticsOn suit certaines routines pour se plier à des règles, de façon un peu passive, comme le fait de déposer les enfants à l'école le matin par exemple, en n'ayant oublié ni le cartable ni l'enfant (faut-il le préciser ?). Mais on peut également se créer ses propres routines en s'entraînant, en répétant jour après jour les mêmes gestes au même moment. Il s'agit de se forger de "bonnes" habitudes, et il est courant de dire qu'il faut le faire 30 jours de suite pour l'ancrer en soi.

Se transformer en robot ? Pas très attirant ! Non, mais en fait, ce qui n'est pas attirant, ce sont les corvées attachées à ces habitudes... Car se créer une routine présente des avantages certains :

  • On n'a plus besoin d'y réfléchir. Or réfléchir à une corvée, c'est pénible. Par exemple, se dire chaque soir "Que faire à dîner ?", c'est usant. Mais si on a fixé une bonne fois pour toutes que le lundi, c'est ravioli, et bien, on ne se pose plus la question, hop.
  • On suit plus facilement des règles, comme celles d'une place pour chaque chose. Si tous les soirs en arrivant à la maison, on pose ses clés au même endroit, son sac à un autre, qu'on range ses chaussures et qu'on met son téléphone portable à charger... on perdra beaucoup moins de temps à les chercher plus tard ou à a pester contre son mobile à plat.
  • On est plus efficace. En répétant chaque jour ou chaque semaine les mêmes gestes dans le même ordre, ils deviennent plus faciles et plus précis, plus rapides.
  • On aime une certaine dose de tradition. Pas tout le temps, pas pour tout, mais à petite dose, c'est un repère qu'on apprécie. Les enfants sont également très demandeurs de traditions, vous avez remarqué ? Cela les rassure par leur côté prévisible, et les aide dans la mesure du temps, aussi.
  • On peut faire autre chose en même temps. Il faut avoir atteint un bon niveau d'automatisme, mais ensuite, il est fréquent qu'on puisse être multitâche quand on suit une routine (comme écouter les messages du répondeur tout en posant ses clés et rangeant ses chaussures).

La méthode Flylady de gestion de la maison repose grandement sur le concept des routines. Elle vous demande  de vous fixer au moins une routine du matin, et une routine du soir. Si cela peut paraître à première vue rébarbatif, car la routine évoque ce fameux train-train pesant de la première réponse, c'est pourtant une idée souvent très positive à l'usage. L'important est également de choisir ses routines, et non des les subir (par tradition, par peur du changement, par mimétisme). Vous ne devez pas juste être un robot, mais plutôt programmer le robot. Ah, j'avais parlé d'informatique au début ;-)

Pour cela, il vous faut réfléchir une bonne fois aux habitudes que vous voulez prendre : fixer les places de rangement, fixer votre rythme de corvée, vos horaires, vos priorités... Mais ensuite, quel plaisir de ne plus avoir à y penser aussi souvent...

L'organisation, c'est prendre du temps à un moment pour en perdre moins tous les autres jours. Et une routine, c'est être plus efficace sur les tâches pas marrantes mais obligatoires, pour avoir plus de temps et de disponibilité pour ce qui nous plaît.