Imprimer cette idée

10 août 2017 dans Produits et matériel

La rentrée de septembre, c'est un peu le temps des agendas, au moins pour nos enfants/ados, et les étudiants. Les adultes actifs préfèrent souvent utiliser un agenda par année civile, au moins pour leurs activités professionnelles. Pour les activités personnelles, le choix est ouvert entre année civile et année scolaire. On trouve d'ailleurs de plus en plus d'agendas ou de calendriers fonctionnant de septembre à décembre de l'année suivante, pour combiner les deux approches !

Bref, parlons d'agendas. Ces dernières années, les types d'agendas se sont multipliés, et le choix est désormais vraiment vaste (sans compter le choix de design). Pour y voir un peu plus clair dans cette offre abondante, en voici un panorama.

Les classiques

Ce sont les plus répandus, les plus traditionnels, ceux auxquels on pense en premier, ceux qui sont vendus par les marques habituelles : Quo vadis, Exacompta, Oberthur, Filofax, L'agenda moderne... Le choix est assez large au niveau des options :

    • une page par jour ou  une page par semaine,
    • taille poche ou  bureau, carré, vertical, horizontal,
    • relié ou avec une spirale,
    • uniquement les jours, ou avec un espace de notes libres en plus.

Certains modèles se détachent du modèle relié pour proposer des feuilles qui se détachent façon éphéméride (comme dans la collection Ivoire d'Oberthur, c'était mon choix d'agenda 2012). On peut aussi opter pour un organiseur où les feuilles sont dans un classeur, ce qui laisse plus de choix en terme de feuilles présentes et d'organisation, mais c'est souvent plus lourd et encombrant.

Les perpétuels

Ceux-ci ne sont pas datés. Ils proposent des semaines standard, sans précision de mois ni de jours. A vous de noter de quelle semaine il s'agit. Vous pouvez donc les démarrer quand ça vous chante, et sauter les semaines de vacances.

  • Ces agendas alternatifs, ressemblant à des cahiers, sont souvent issus de petits éditeurs qui mettent l'accent sur le design, et jouent sur des mises en page différentes. Ces modèles ne sont pas "périssables" donc moins coûteux à produire. Exemples chez la Petite Papeterie Française ou chez Calepino.
  • Ils peuvent aussi être faits maison, en imprimant des feuilles hebdomadaires. C'est plus pratique si on n'a pas besoin de trop planifier à l'avance, donc cela dépend de vos besoins. C'est plus adapté à une vision "todo-liste" qu'à une vision planning. Exemples gratuits de semainiers chez Vert Cerise ou chez Miettes.  Certains éditeurs proposent des blocs de papiers imprimés, de format tapis de souris, à feuilles détachables, comme chez Knock-knock ou chez amazon.

Les agendas en ligne

Avec l'arrivée des smartphones, l'agenda en ligne a gagné en praticité puisqu'on peut plus facilement le consulter de partout. Forcément, c'est mobile. Du coup, cela peut rivaliser avec le papier. Le plus courant est Google Agenda, et il est nativement installé sur votre smarphone Android. On peut cependant trouver quantité d'autres applications web mobiles. Cela méritera un article à part.

Les agendas familiaux

Là aussi, cela va demander un article à part. Ces agendas combinent un planning hebdomadaire (où le week-end a sa place à part entière) avec des espaces de tâches à faire, des listes de courses, des plans de menus, des emplois du temps des enfants... Le plus connu est celui de Memoniak. Ils sont souvent assez gros, cependant, donc pas forcément adaptés au transport dans un sac à main. Là aussi, les options imprimables existent. On en reparlera...