Imprimer cette idée

27 février 2016 dans S'organiser

Comme d'autres principes empiriques et approximatifs, cette loi n'a pas grand chose de scientifique. Créée à la fin du 19ème siècle à propos de certaines données économiques, elle dit :

"environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes"


Vous pourrez trouver des explications plus historiques, et des exemples d'applications diverses, sur la page Wikipedia de ce principe. On peut le décliner par exemple en "80% du chiffre d'affaire est généré par 20% des clients". Ou 20% des produits. C'est un concept qu'on peut arranger à sa sauce...

principe du 80 / 20Le principe de base est qu'il est important de distinguer les activités les plus importantes en résultats, de celles qui rapportent nettement moins. On va alors les classer en activités prioritaires, et secondaires. Pour l'organisation personnelle, cela signifie qu'il faut :

  • prendre un peu de recul, de temps en temps, pour déterminer ce qui est prioritaire / important / productif, utile et ce qui est secondaire / moins utile / inintéressant,
  • ajuster, autant que possible, le temps et surtout l'énergie qu'on consacre à ces activités en fonction de cette répartition.

Évidemment, beaucoup de tâches pourtant chronophages et sans grand intérêt sont inévitables. C'est particulièrement vrai dans les corvées ménagères, sans cesse renouvelées. Mais c'est pour cela qu'on est prêts à consacrer une belle somme d'argent à l'achat d'un lave-linge et d'un lave-vaisselle ! Il est aussi possible de déléguer certaines tâches, ou d'embaucher un prestataire (un soutien scolaire, une aide ménagère).

De même, si on ne dispose que d'une demi-heure pour faire du rangement alors qu'il nous faudrait une demi-journée pour le faire à fond, on utilisera le principe de Pareto pour se dire qu'on va les consacrer à faire les 20% de tri qui produiront le plus d'effet. Au lieu de vouloir faire un peu de tout, et de se retrouver à ne rien faire jusqu'au bout. En gros, on va ranger ce qui traîne si on veut faire bonne impression, ou bien ranger les plus vieux dossiers sans intérêt qui encombrent les placards si on manque de place. Oui, tout dépend de nos priorités ;-)

D'un autre côté, la loi de Pareto nous incite à nous dire qu'on ne pourra peut-être jamais dépasser ce stade de 20% d'activités prioritaires ? Ce n'est pas forcément en voulant ne faire QUE du prioritaire qu'on pourra aller plus loin, car il est finalement impossible d'être tout le temps efficace...

L'important est donc de se donner les moyens de rendre ces 20% d'actions importantes vraiment productives, et d'augmenter leur valeur ajoutée. Et d'arrêter de se prendre trop la tête sur les 80% de corvées et autres trucs moins vitaux, certes obligatoires, mais qui n'ont pas besoin d'être parfaits.

Donc on peut faire du repassage en regardant la télé, ou bien se relaxer avec de la musique cool lors des trajets en voiture... mais quand on doit bosser sur son rapport de projet, ou faire une chouette sortie avec ses enfants, on s'y met à fond !